Catégories
home

Les actes du 3ième colloque de Didactique professionnelle : ”Conception et Formation”.

Les actes complets du 3ième colloque de #Didactique professionnelle d’octobre 2014 sont accessibles au public, son titre :  » #Conception et Formation ». Les communications ont été organisées autour de quatre thèmes : Thème 1 : L’activité de conception : enjeux et moyens Thème 2 : Conception continuée dans l’usage en formation Thème 3 : Place et rôle de la conception dans l’activité du formateur Thème 4 : La conception en formation à l’aune des #TICE Vous trouverez les archives des communications en PDF dans des dossiers zippés et les discussions plénières filmées en vidéo sur Youtube :

http://didactiqueprofessionnelle.ning.com/page/archives-publiques

 

L’argumentaire du colloque, les membres du comité d’organisation et du comité scientifique sont à lire ici :
http://api.ning.com/files/oj4MhhoM4fRjOakARybZ-OJX2LXZ682ovSHqSwPLkIr4*M0MaU2R4SORdSyKNJ4V5kriYCDqLX27DLiaiiI3ATpqQMsXsfRi/ArgumentaireColl2014.doc

Catégories
home

L’ingénierie pédagogique selon Gilbert Paquette

Le journal de la communauté télé-universitaire de la TELUQ au Québec publie une interview  vidéo consacrée à la personnalité éminente du chercheur et homme politique canadien Gilbert Paquette.

Gilbert paquette


Capsule #9 : La thèse de doctorat (durée 1 min. 59 sec.)

Gilbert Paquette a soutenu une thèse en France en 1991 sous la direction de Martial Vivet à l’université du Mans, dans un laboratoire qui réunissait à la fois des chercheurs sur la cognition de l’apprentissage et des chercheurs en informatique.


Il a proposé une théorie de l’ingénierie cognitive et pédagogique en rupture avec le modèle dominant anglo-saxon du design pédagogique, résumé sous le sigle « A.D.D.I.E. ». Sa méthode d’ingénierie des systèmes d’apprentissage (MISA), s’est concrétisée par un atelier informatisé de design pédagogique sous la forme d’une suite de logiciels dont les applications ADISA et MOT+.

Son approche est particulièrement abstraite car elle se veut générique pour l’ensemble des connaissances et des compétences et conceptuellement intégrative des théories cognitives de l’apprentissage ( Bruner, Gagné, Merrill, Piaget, Vygotsky,  Romiszowski..).


Voici la définition qu’il en donne en résumé de son article de 1997 :

« La méthode d’ingénierie des systèmes d’apprentissage (MISA) vise à appliquer des principes des sciences cognitives au domaine du design pédagogique. Représentée par un modèle qui décrit de façon structurée et graphique ses processus, ses produits et ses principes, MISA vise à produire un système d’apprentissage qui se
caractérise par trois modèles : un modèle des connaissances, objets de l’apprentissage ; un modèle pédagogique spécifiant les processus ou scénarios d’apprentissage et de formation ; un modèle médiatique définissant les matériels pédagogiques et les infrastructures technologiques et organisationnelles qui supportent l’apprentissage. »

Le Sans-Papier, « À vos risques et au mien – Entrevue avec le professeur Gilbert Paquette : chercheur et homme politique à la vie, à la mort » : http://benhur.teluq.uquebec.ca/wordpress/sanspapier/risques_mien/risques_0311/

LIUM, « Métaconnaissances dans les environnements d’apprentissage  » : http://www-lium.univ-lemans.fr/fr/node/7902

Gilbert PAQUETTE, Françoise CREVIER et Claire AUBIN, « METHODE D’INGENIERIE D’UN SYSTEME D’APPRENTISSAGE (MISA)  » : http://www.in-cognito.net/new/images/article/008-paquette.pdf

Catégories
home

Les 100 meilleurs outils pour apprendre en ligne en 2011

La consultante anglaise Jane Hart fondatrice du Centre for Learning & Performance Technologies a interrogé 545 professionnels de la formation dans le monde entier par questionnaire, nous dit-elle, à propos des outils qu’ils recommandent pour apprendre en ligne, dans sa définition, ces services vont du raccourcisseur d’URL à la plate-forme de télé-formation.
Voici les résultats :

 

Les outils sont comparés depuis les années 2009, 2008, 2007 et classés en F = gratuit, C= Commercial, D=logiciel de bureau, S=Serveur, O=Online M=mobile

Parmi le top 10, on remarquera que la plateforme Moodle dont la fonction est plutôt orientée vers des dispositifs d’apprentissage en ligne formels, n’arrive qu’en neuvième position :
1. Twitter – service de micro-blog
2. YouTube – service d’hébergement et dee partage de vidéos
3. GoogleDocs – service de collaboration en ligne
4. Delicious – service de marque-pages social
5. Slideshare – service d’hébergement et de partage de supports de présentation
6. Google Reader – lecteur de flux RSS
7. WordPress – service et logiciel de blogs
8. Skype – service de voix sur IP et de chat
9. Moodle – course management system
10. Facebook – site de réseau social

Jane Hart décrit quatre tendances fortes qui marquent la période 2010 -2011 :

1. L’accroissement des usages des technologies Internet sous forme de services en ligne ( de l’Iphone à Facebook), la phase expérimentale des innovateurs est achevée pour laisser place à une phase d’usages en masse, en particulier de services choisis et pilotés par les personnes au détriment des services mis en œuvre par les organisations auxquelles elles appartiennent ( entreprises, organismes de formation, etc..).

2. Les services et outils pour le travail et la vie privée fusionnent.

Les nouveaux outils qui apparaissent dans la liste ne sont pas des services pour apprendre qui sont dédiés à cette fonction. Cette tendace s’explique par l’attitude des responsable de l’ingénierie de formation qui préfèrent utiliser dans leurs dispositifs les outils que les personnes emploient quotidiennement comme twitter et facebook,plutôt que faire venir les apprenants vers des systèmes de formation propriétaires souvent inadaptés aux besoins des apprenants.

3. Les services sociaux sont prédominants.

La majorité des outils qui ont été plébiscités par le « top 100 » sont des outils à l’orientation très sociale, ce sont des outils qui permettent la co-création de contenus, la prise de contact, la communication et la collaboration entre les personnes, aussi bien que le partage de ressources, d’idées et d’expériences.

4. L’auto-apprentissage de nature informelle est géré par les personnes.

Les solutions d’apprentissage « faite à la main » avec les nouveaux outils sont le fait non seulement des concepteurs de dispositifs pour l’éducation ou la formation mais aussi le fait des apprenants eux-mêmes. Plutôt que chercher des réponses à des questions en se connectant au LMS (Learning Management Système) de l’entreprise, de nombreuses personnes des équipes de travail préfèrent utiliser Google, Wikipedia ou Youtube ; ou encore simplement poser une question sur leurs réseaux, tels Twitter ou Facebook, dans l’objectif d’obtenir une réponse immédiate, pertinente et à priori mise à jour récemment.

De cet état des lieux Jane Hart tire un cinq recommandations pour les organisations et les entreprises :

1. Encourager et soutenir les compétences d’auto-gestion des personnes et des équipes à prendre en charge l’amélioration des résultats du travail en lien avec la formation professionnelle,

According to a cluster of recent behavioural studies, autonomous motivation promotes greater conceptual understand, better grades, enhanced persistence at school and in sporting activities, higher productivity, less burnout and greater levels of psychological well-being. »

2. Aider à développer l’autonomie des salariés sur les questions des services internet qui facilitent la gestion de l’information en réseau (new social tools literacies),

3. Mettre en place du conseil en organisation lorsque les équipes et les personnes ont besoin d’être accompagnées pour identifier les problèmes de performances au travail.

Only when there is a genuine lack of skills and knowledge, is training required [repeat as necessary]. Training should only be done in cases where the other barriers to performance have been addressed. A trained worker, without the right resources and with unclear expectations, will still not perform up to the desired standard. »

4. Repenser les usages des outils et des systèmes de formation dédiés,

Businesses cannot ignore the benefits such tools undoubtedly bring to the workplace, and trying to block their use will likely be a futile exercise that will only lead to disgruntled employees »

5. Aider à développer une culture « d’ouverture » du travail et de l’apprentissage.

Old approaches to managing employees, with their roots in the industrial society are not adequate for hyper-connected, socially aware employees. We need a new paradigm for getting things done and for empowering a new breed of employee that does not function well in a hierarchal, top down, highly controlled environment. »

N’y aurait-il pas ici des signes forts observables de l’émergence dans nos sociétés de l’information d’une culture de l’apprenance dans les organisations ; concept et pratiques d’apprenance que souhaitent diffuser Philippe Carré, Bernard Blandin et d’autres militants de l’autoformation de longues dates..?

Catégories
home

Le tutorat en FOAD éveille l’intérêt des professionnels de la formation. Par Philippe Inowlocki

Jeudi 21 octobre 2010 s’est tenue la première journée nationale sur le tutorat dans les dispositifs formation à distance et son implication dans la qualité de la formation intitulée Tutorat à distance et qualité de la formation : des témoignages et un guide. Le FFFOD avait bien fait les choses.

Récit
Cette journée a réuni à Paris à la Cité des sciences et de l’industrie pour la première fois en France plus de 80 participants, chercheurs, ingénieurs et « artisans » du tutorat en formation à distance. De « parent pauvre » des dispositifs de formation à distance, comme l’a écrit la pionnière Geneviève Jacquinot, le tutorat est en passe d’être reconnu comme un paramètre stratégique de l’amélioration de la qualité de la FOAD. La rencontre s’est déroulée en terrain familier à l’invitation de Sonia Le Louarn du FFFOD.

Lire la suite :

http://blogdetad.blogspot.com/2010/10/le-tutorat-en-foad-eveille-linteret-des.html

Catégories
home

Chronique de Philippe Inowlocki : Lire ou relire Jérôme Bruner.


Voilà, la question de départ, quel est donc ce psychologue de l’apprentissage qui a tant travaillé sur les situations d’imitation entre la mère et l’enfant ?

Ces travaux ont croisé, au moins dans mon musée imaginaire, les observations des éthologistes qui ont décrit des comportements d’apprentissage chez les primates et les oiseaux ; ainsi, je retrouvais la mémoire de ces images captivantes d’un film sur des singes macaques d’une ile du Japon. Une première femelle avait été observée en train de plonger dans l’eau d’un ruisseau un tubercule de pomme de terre pour le nettoyer de ses mains par frottements. En une dizaine d’années la plupart des macaques de cette colonie avaient adopté ce comportement -tellement plus appétissant – par imitation du geste de la première femelle.

Lire la suite : http://blogdetad.blogspot.com/2010/03/chronique-de-philippe-inowlocki-lire-ou.html

Catégories
home

Chronique de Philippe Inowlocki : Isabelle Vinatier, Pour une didactique de l’enseignement (et du tutorat en formation à distance ?)

Pour une didactique professionnelle de l'enseignement
Pour une didactique professionnelle de l'enseignement
La chronique qui m’échoit s’oriente en cette rentrée 2010 vers des comptes-rendus de lectures. Je m’intéresserai à des textes ouvrant des passerelles pour la construction de l’identité professionnelle des tuteurs en formation à distance et le développement de leurs compétences.

Il en est ainsi des travaux sur l’Analyse des Pratiques professionnelles. Historiquement dans le champ de la Clinique, le docteur Michaël Balint, spécialiste des maladies psychosomatiques, dès les années 50 a proposé un paradigme de développement des compétences des personnes impliquées dans les relations d’aide et de soins. Ce paradigme reste particulièrement fécond dans le champ des sciences de l’éducation.

D’autres travaux encore sur l’analyse des situations professionnelles ont pour origine les disciplines de l’ergonomie de tradition francophone, par exemple ceux de Jacques Leplat et de la psychologie génétique et du développement (Piaget, Vygotski, Bruner, Vergnaud).

Si l’on considère l’actualité juridique en France, l’analyse de pratiques professionnelles est une dimension importante des directives ministérielle pour la formation des enseignants.

Lire la suite :
http://blogdetad.blogspot.com/2010/01/chronique-de-philippe-inowlocki.html

3- Réaliser une veille collaborative sur le tutorat en FOAD. Les thèmes de la veille.

3- Réaliser une veille collaborative sur le tutorat en FOAD. Les thèmes de la veille.

J’ai souhaité faire l’expérience avec la communauté t@d d’une pratique de partage de lectures : le principe est que les lecteurs-contributeurs installent un plugin dans leur navigateur et saisissent dans une fenêtre un descriptif court et certain nombre de mots clef (les fameux tags ou libellés) dans l’objectif d’indexer et de faciliter les lecteurs à lire la ressources (publications, actualité..). Ensuite, les personnes prennent connaissance des articles sélectionnés par ce « comité de lecture » à composition flottante réuni autour de t@d , soit en se rendant sur le site de tutoratadisance.fr, soit, s’ils en possèdent une, en installant un « Widget » de veille, sur leurs pages personnelles, leur blog, leur page Netvibes, Google Reader..

Quels sont les thèmes objet de la veille ?

Les lecteurs de t@d réalisent au travers de leur activités professionnelles, d’enseignements ou de recherches personnelles une veille, c’est à dire, une lecture dirigée à partir de sources de publications papier et numériques, sources audio-visuelles ou écrites vers des thèmes institutionnels, technologiques, commerciaux et scientifiques.

Il peut d’agir de la publication d’ouvrages, d’évènements tels des salons ou des colloques, des articles de la presse généralistes aussi bien que dans les publications scientifiques concernant, et sans être exhaustif :

  • l’ensemble des fonctions professionnelles d’accompagnement dans les dispositifs de formation à distance quelque soit le vocable retenu (tutorat, mentorat, formateur..),
  • les processus interpersonnels, psychologiques et sociaux d’accompagnement et de médiation dans les dispositifs,
  • les technologies qui permettent de soutenir l’activité d’accompagnement et en particuliers les technologies qui favorisent l’analyse des traces.
  • les méthodes pédagogiques et la didactique professionnelle des savoirs impliqués dans les pratiques de formation à distance,
  • les politiques de formation et d’enseignement qui reconnaissent leur place aux métiers et compétences du tutorat en formation à distance.

Cette activité de veille informelle de tout à chacun peut être enrichie par le réseau et transmise facilement.

Cet article est à suivre..

mind mapping et processus e-learning

Je me suis livré à l’élaboration d’un schéma -type des processus e-learning faisant appel à un outil de modélisation des connaissances que j’aime bien : le mind mapping.

Le voici y retrouvez-vous vos petits ? Pourquoi ?

http://www.ki-learning.fr/processus-e-learning/index.html

Le mind mapping : Management du processus e-learning

Management de processus e-learning

Catégories

ki-learning.fr

ki-learning.fr

Vivre dans un monde d’ubiquité.

Internet ouvre un nouveau paradigme pour l’apprentissage, le “Je pense, donc je suis” laisse place au “J’échange donc je suis”

Ki-learning.fr
Conseil en e-formation
2.0.

Ki-learning est une agence à taille humaine intervenant dans la conception, le développement et l’accompagnement de dispositifs de formation en ligne.

observation
Observation
Ingénierie didactique / formation

De l’analyse de l’activité cible de la formation à la scénarisation de la séquence pédagogique.
acc Assistance à maitrise d’ouvrageAccompagnement du projet auprès des commanditaires du dispositif e-learning
Élaboration du cahiers des charges
Sélection des prestataires
Évaluation de projet
crea Ergonomie et développement de contenus multimédia

Définition de l’environnement graphique et narratif
Elaboration de story-boards fonctionnels
Elaboration de modèles d’activités réutilisables.

com Participation, collaboration , communication

Outils multimédia pour des événements artistiques
Démonstrateurs multimédia grand public pour l’appropriation des nouveaux services du web communautaire
Messages interactifs dit : « marketing viral »
Conception de widgets pour les services Web 2.0


Catégories

A propos

Psychosociologue de formation, après une carrière de travailleur social et de formateur, passionné de communication interactive dans les réseaux, j’interviens depuis plus de 8 ans comme consultant et chef de projets multimédia en e-formation pour de grandes entreprises, des sociétés informatiques et des organismes de formation.

Je conçois des ressources pédagogiques au plus près de l’activité de travail réelle des professionnels dans le cadre de dispositifs d’autoformation ou de dispositifs mixtes et alternés. A la suite d’expériences de création artistique et de ma rencontre avec les approches de la didactique professionnelle, mon intention est de développer mes activités de conseil, de formation et d’accompagnement sur les systèmes d’apprentissage collaboratif, le tutorat à distance et les communautés de pratiques.

Mes centres d’intérêts m’orientent aujourd’hui vers la production d’oeuvres numériques au carrefour de la didactique et de la création multimédia.

contact : philippe@ki-learning.fr

Ki-learning.fr est une agence installée dans le treizième arrondissement de Paris et intervient aussi bien en France qu’à l’international.